Les principales causes, symptômes et meilleurs remèdes naturels pour une glande thyroïde en santé et pour mieux prévenir les problèmes de glande thyroïde.

glande-thyroide-problemes-fatigue

Les meilleurs remèdes naturels pour lutter contre les problèmes de glande thyroïde et ses principaux symptômes

Les problèmes de glande thyroïde touchent beaucoup plus de femmes que d’hommes. Cela dit, une fois diagnostiqués, ils se soignent généralement bien. Des suppléments nutritionnels, sous surveillance médicale, peuvent être associés à un traitement classique et renforcer la santé de votre glande thyroïde. Voici quelques symptômes d’un déséquilibre de la glande thyroïde. Nous vous présentons également les causes, les remèdes et suppléments pour soigner la glande thyroïde.

Symptômes de l’hyperthyroïdie

– Sautes d’humeur, agitation, anxiété, troubles du sommeil. – Perte de poids malgré une augmentation de l’appétit ; diarrhée ; tachycardie ; transpiration importante ; sensation de chaleur excessive. – Goitre (hypertrophie indolore de la gorge) ; gonflements et irritations oculaires ; faiblesse musculaire ; aménorrhée ou règles très peu abondantes.

Symptômes de l’hypothyroïdie

– Fatigue, léthargie ou ralentissement des mouvements ; dépression ; troubles de la mémoire. – Prise de poids ; constipation ; sensation de froid excessive. – Assèchement de la peau et des cheveux ; goitre ; yeux boursouflés ; règles abondantes.

*Si vous présentez l’un des symptômes ci-dessus, consultez un médecin. Un test sanguin confirmera le diagnostic. 

Quelles sont les causes d’un déséquilibre au niveau de la glande thyroïde?

La glande thyroïde est une glande constituée de deux grands lobes situés à la base de la gorge et qui sécrète des hormones indispensables au fonctionnement et à l’entretien de toutes les cellules de l’organisme. Lorsque cette glande produit une quantité excessive d’hormone thyroïdienne (hyperthyroïdie), le métabolisme s’emballe. À l’inverse, si la glande thyroïde sécrète trop peu d’hormone (hypothyroïdie), le métabolisme tourne au ralenti. Dans les deux cas, les symptômes apparaissent très vite ou au contraire progressivement, et ont souvent l’apparence d’une dépression légère, mais prolongée.

La plupart des troubles thyroïdiens résultent d’une maladie auto-immune dans laquelle le système immunitaire de l’organisme attaque la glande thyroïde. Des facteurs génétiques, des troubles hormonaux affectant d’autres régions du corps, une opération chirurgicale, des rayonnements ou un traitement médicamenteux peuvent également déclencher ces troubles. L’hypothyroïdie peut aussi être due à un déficit en iode.

Les bienfaits des suppléments nutritionnels sur la santé de votre glande thyroïde

Les suppléments nutritionnels décrits ci-après exercent une action efficace contre les troubles de la glande thyroïde, y compris chez les malades qui suivent déjà un traitement classique. Il est toutefois indispensable de consulter votre médecin avant d’en prendre, car certains nutriments peuvent modifier la réponse de votre organisme aux médicaments prescrits sur ordonnance. Les effets bénéfiques des suppléments se ressentent au bout de 1 mois environ.

La vitamine C, la vitamine E et les vitamines B traitent l’hyperthyroïdie et l’hypothyroïdie, car elles jouent un rôle essentiel dans l’amélioration de toutes les fonctions de la glande thyroïde et du système immunitaire.

Si vos sécrétions thyroïdiennes sont insuffisantes, consultez le médecin pour qu’il vous prescrive des suppléments appropriés. Un supplément de zinc (à associer à du cuivre en cas de prise prolongée) peut être nécessaire pour stimuler la fonction thyroïdienne.

Les personnes souffrant d’hypothyroïdie doivent s’assurer que leur alimentation leur fournit une quantité adéquate de sélénium, car un apport insuffisant de ce minéral est souvent à l’origine d’un dysfonctionnement thyroïdien.

Lorsque les troubles résultent d’une carence en iode, on pourra associer aux médicaments classiques du fucus, qui en contient des quantités appréciables.

ATTENTION : si vous suivez un traitement médical, consultez votre médecin avant de prendre des suppléments.

Autres conseils et astuces santé pour une glande thyroïde en santé

– Palpez régulièrement la région de votre cou située juste au-dessous de la pomme d’Adam pour vérifier qu’elle n’est pas enflée, ce qui pourrait être un signe de troubles de la thyroïde. – Si vous souffrez d’hyperthyroïdie, mangez beaucoup de légumes crucifères crus, comme les brocolis, choux de Bruxelles, choux, choux-fleurs et choux frisés, qui renferment une substance naturelle inhibant le fonctionnement de la thyroïde. Évitez le sel iodé et les aliments contenant de l’iode, comme les poissons de mer et les coquillages. – Si vous souffrez d’hypothyroïdie, évitez les légumes crucifères, utilisez du sel iodé et mangez des aliments riches en iode tels que du poisson, des fruits de mer et des algues

Le saviez-vous?

– De nombreux symptômes de l’hyperthyroïdie s’apparentent à des signes du vieillissement. Un diagnostic fiable peut être établi à partir d’une simple analyse de sang. Le traitement préconise un comprimé hormonal par jour. – L’incidence de l’hypothyroïdie est au moins 4 fois plus élevée chez la femme que chez l’homme. – Les femmes de plus de 50 ans risquent aussi de souffrir de problèmes de glande thyroïde. – Des chercheurs suisses ont découvert que le tabagisme pouvait accroître considérablement les symptômes de l’hypothyroïdie.